final-1.jpg

Comment faire venir le GIGN chez vous ? Très simple...

Le réveil a été un peu brutal ce mercredi matin pour un jeune habitant de La Couronne, près d'Angoulême (16) : au petit jour, il a vu débarquer chez lui des équipes du GIPN et de la police judiciaire. Ces derniers étaient à la recherche d'armes de guerre, après avoir eu un "tuyau", rapportent nos confrères de Charente Libre.

Les policiers ont bien mis la main sur l'arsenal en question et le suspect a été interpellé...
Problème : ces gros calibres n'étaient pas des vrais, mais des répliques destinées à la pratique de l'airsoft, un jeu inspiré des entraînements militaires utilisant pour projectiles de petites billes en plastique. La détention de ces armes factices ne nécessite aucune autorisation particulière en France.
Le jeune homme a été libéré en début d'après-midi.
Source: Lyonne.fr

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau