final-1.jpg

Grande partie d'airsoft à Moissac !!!

Il leur a promis l'enfer vert. Dimanche, dans les coteaux de Moissac, une centaine de pratiquants d'Airsoft s'est donnée rendez-vous pour une « opération spéciale ». Une guerre, pour de faux, qui réunira une centaine de passionnés de répliques d'armes, l'airsoft. C'est une pratique de loisirs qui désigne l'utilisation de répliques d'armes propulsant par gaz ou air comprimé des billes en plastique. Ces passionnés l'ont érigé en sport. « En général nous nous retrouvons à 20 ou 30 et un rendez-vous de cette ampleur ça ne s'est jamais fait en Tarn-et-Garonne », explique Éric Bouchereau l'organisateur du rendez-vous et membre du club des « Swat 82 ». Un événement de taille qui impose une logistique particulière. « Des postes radios, un hôpital de campagne, des véhicules de l'armée », détaille Éric. Et une mission. En l'occurrence deux groupes qui s'affronteront pour exfiltrer des blessés de la zone de turbulence.

Pour organiser un rassemblement de cette importance, les organisateurs ont pris leurs précautions.

 

De 19 à 45 ans

La partie se déroulera sur un terrain privé, prêté par le propriétaire, et surtout selon les règles de l'art, histoire de ne pas se tirer une balle dans le pied en se faisant passer pour des paramilitaires. « Nous en sommes bien loin !, confirme Éric Bouchereau, d'ailleurs nous ne parlons jamais d'armes, mais de répliques. On passe un très bon moment, c'est un peu comme un jeu de rôle. » Où le fair-play tiendra lieu d'arbitre puisque la personne touchée devra se déclarer elle-même hors-jeu.

Des pratiquants de tous âges (de 19 à 45 ans), recrutés dans tous les milieux : artisans, étudiants mais aussi gendarmes ou militaires. Et dimanche, ils sortiront du bois pour une guerre des billes grandeur nature.

 

Source: La dépêche

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

pistolet à bille
  • 1. pistolet à bille (site web) | 09/10/2012
ça a l'air bien organisé en tous cas...

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau